logo spip

« Humanité et fermeté », disent-ils toujours !

mardi 1er janvier 2013.
 
Le 30 décembre 2012, deux Algériens qui participaient à une grève de la faim de sans-papiers à Lille ont été expulsés de France. Le 1er janvier 2013, 19 organisations françaises ont condamné cette expulsion par la déclaration suivante lancée dans le cadre de l’UCIJ :
Il n’est désormais plus possible d’avoir le moindre doute sur ce que recouvre cette rhétorique. Pour le gouvernement socialiste, il n’est pas inhumain de s’acharner en appel contre une décision de justice opposée pour arracher le droit d’expulser deux grévistes de la faim dans un état alarmant et de procéder « fermement » à cette expulsion à l’aube de l’avant-dernier jour de l’année. Nous affirmons hautement notre volonté de nous opposer, par tous les moyens à notre disposition à la poursuite de cette politique durant l’année qui vient.

Organisations signataires

* Associations :

- Association de solidarité en Essonne aux familles Roms
- ATMF (Association des travailleurs maghrébins de France)
- CSP 75
- Droits devant !!
- FASTI (Fédération des associations de soutien avec les travailleur.euse.s immigré.e.s)
- Femmes Égalité
- GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigré.e.s)
- MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples)
- RESF (Réseau Éducation sans frontières)
- Réseau Stop Précarité

* Syndicats :

- FSU
- Union Syndicale Solidaires

* Formations politiques

- Les Alternatifs
- FASE (Fédération pour une alternative sociale et écologique)
- GA (Gauche anticapitaliste)
- NPA (Nouveau parti anticapitaliste)
- PCF (Parti communiste français)
- PCOF (Parti communiste des ouvriers de France)
- PG (Parti de gauche)